Les Thierry mythiques du PAF

La télévision a vu passer de nombreuses personnalités. De grands noms qui nous ont marqués, soit par leur humour, leur professionnalisme ou leur talent. J’ai choisi de relever cinq « Thierry » qui ont su apporter quelque chose de plus à la télévision. Avant tout chose, il faut savoir que ce classement est purement subjectif de ma personne. Il n’est en rien issu d’un sondage ou d’un panel de personnes.

5 – Le Luron, le Thierry de l’humour !

Le 25 septembre, Coluche se marie avec un homme ! Cet homme, c’est Thierry Le Luron. Originaire de Châtelenay-Malabry, le trublion est une légende de l’imitation. Il est le père du genre comique repris par les Canteloup, Gerra et autres Dahan. Le grand public le découvre dans une séquence de l’émission « Télé Dimanche ». Aussi chanteur, il sort son premier disque en 1971. Le jeune interprète assure même la première partie du spectacle de Claude François durant l’été 1972. Il connaît un réel succès lorsqu’il prend les mains de l’émission à son nom « Le Luron du dimanche ». Ainsi, il se crée une belle bande où il rode ses sketchs. Son ascension en fait un humoriste reconnu en France. Ses imitations de Valéry Giscard d’Estaing deviennent un classique dans son domaine. La mort vient le chercher à seulement 34 ans. Il restera un grand nom de la télévision !

Voici une vidéo tiré de Youtube, où Le Luron se prend pour Dalida.

4 – Moreau, le Thierry des médias

« Tu sors ! Tu sors ! », s’exclame le public chaque jour, après chaque vanne du frisé Thierry. Mais, le chroniqueur de D8, est avant tout le directeur de la rédaction de Télé7Jours. Ce n’est pas un détail ! Né en 1964 à Fonteay-le-comte, le futur reporter part étudier à Bordeaux. Il est diplômé en 1988 où il entame une collaboration avec RMC. Il se retrouve à travailler dans de nombreuses rédactions (Auto Moto, Médias, CB News, Voici). Ses choix s’orientent généralement vers la presse people. Patrick Mahé quitte Télé7Jours en 2006, Thierry est alors de suite appelé à le remplacer. Le professionnel de la télévision remplace même Jean-Marc Morandini dans « Le Grand Direct des Médias » sur Europe1. Ses connaissances médiatiques intéressent la télévision qui l’invite sur les plateaux. Il démarre chroniqueur à « Pif Paf » présenté par Philippe Vandel. Sa notoriété chez le public prend de l’ampleur avec l’ascension de « Touche Pas A Mon Poste ».

Pour un sketch sur D8, il réalise une fausse publicité avec la complicité de Bertrand Chameroy :

3 – Roland, le Thierry du sport

Mythique commentateur sportif du PAF, Thierry Rolland a disparu le 16 Juin 2012, juste avant l’Euro 2012. Un grand homme qui démarra sa passion dès ses dix-huit ans. Il se fait engagé par Georges Briquet au service des sports de la RTF. Sa première coupe du monde de football se déroule au Chili en 1962. En mai 1968, victime de licenciements de masse, il rejoint France Inter, puis Antenne 2. La seconde chaîne où il rencontre son futur compère, Jean-Michel Larqué. Les deux amis partent sur TF1 en 1984. Ils animent alors le célèbre magazine « Telefoot ». « Je crois qu’après avoir vu ça, on peut mourir tranquille. Enfin, le plus tard possible, mais on peut. Ah c’est super. Quel pied, ah quel pied ! Oh putain ! Olala ! » s’est écrié Thierry Roland, le soir de la première victoire de l’équipe de France en Coupe Du Monde. Une phrase qui reste dans les annales. Malgré les polémiques de certaines de ces phrases, on se rappellera du grand journaliste sportif qu’il était.

Voici une vidéo tiré de Youtube, réalisé par M6, mis en ligne par « metal63100 », où on résume la vie de Roland

2 – Ardisson, le Thierry du show

Grand animateur vedette, roi du sensationnelle, Thierry a alterné un grand nombre d’émissions, qui ont eu chacune des grands succès. Natif de la creuse, il faut attendre 1985 pour voir ses débuts à la télévision. Il adapte son concept de Rock & Folk dans « Descente de police » pour TF1. L’homme au costume noir produit alors de nombreux programmes au côté de Catherine Barma. Il s’installe en 1988 sur Antenne 2, où il présente « Lunettes noires pour nuits blanches ». Depuis toujours, il fait de la nuit sa case horaire favorite. Il rencontre son ami Laurent Baffie dans l’émission « Double Jeu ». En 1995, Ardisson se lance dans l’aventure Paris Première. Très peu de temps après, il décide de retourner à France 2 où il anime « Tout le monde en parle » avec Laurent Ruquier, en seconde partie de soirée. Après de nombreuses émissions sur le service public, il se range sur Canal+ en 2006. Le public découvre alors « Salut les Terriens ! » tous les samedis soir. Très critiqué, Thierry s’est toujours relevé. Il est dernièrement le producteur du film « Max » avec Mathilde Seigner et Joey Starr.

Voici une vidéo tiré de Youtube où Ardison, présente en 1988 son nouveau programme « Bains de Minuit ».

1 – Guerrier, le Thierry de la politique.

La Cinq en avait fait un animateur fétiche, moins connu du nouveau public, Thierry fait aujourd’hui un peu moins parler lui. Provenant de la banlieue d’Orly, il intègre à dix-huit ans France Inter comme coursier. A côté d’études de droit, le jeune étudiant devient assistant de l’émission « Le téléphone sonne ». A ce moment-là, ce petit job est son seul revenu pour payer sa chambre de bonne. En faisant son service militaire chez les pompiers de Paris, il continue sa progression à FIP. En 1987, il débarque sur la chaîne naissante « La Cinq ». En faillite, Thierry enchaîne les émissions : pigiste à M6, journaliste à France 3 Paris, puis LCI. La tranche 6h-10h lui revient, il s’occupe de l’interview politique de 8h20. Il est désigné par TF1 comme journaliste affilié à Balladur en 1995. En 2004, il dirige la rédaction de France Info, où il devient même le directeur adjoint. 2006, date où il marque la télévision. Le producteur de « C dans l’air ?! » voit en lui le joker d’Yves Calvi. Un accident en 2010 l’impose à arrêter la télévision. Alors qu’il pense que tout est fini pour lui, Alexandre Bompart lui propose le poste de journaliste politique à Europe1. Directeur du service politique jusqu’à l’été 2012, Thierry quitte la maison de la 3eme chaîne la plus écoutée. Très grand journaliste politique, il travaille aujourd’hui pour une plus petite rédaction. On a même eu la chance de le voir dernièrement remplacer Patrick Cohen dans « C A Vous » sur France5.

Je vous propose une vidéo d’une interview de Marine Le Pen, réalisé par Guerrier en2010.


Florian G.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s