Le Zapping Tweet n°7 : Lecaplain fête son titre, Taratata fait ses adieux

 

Tweet n°1 : On est champions ! Sans objectivité, la victoire de Bordeaux me ravit. Proche des ultras marines à Saint-Denis, j’ai donné de la voix pour faire bouger cette équipe girondine ! Diabaté a su montrer le meilleur comme le pire tout en étant décisif. Incroyable, mythique, mémorable, ce scénario a su créer un ascenseur émotionnel incomparable  dans les virages. Victoire final clôt par un feu d’artifice ! Baptiste Lecaplain est assis en première loge pour voir nos champions lever la Coupe de France.

Tweet n°2 : L’ami Stéphane Guillon revient sur cette affaire Tapie. Evénement qui a perturbé notre actualité froide de la semaine. Que s’est-il réellement passé ? C’est à la justice de s’en charger. Pour le moment, l’humoriste grinçant du PAF s’amuse avec les faits politiques et notre météo imprévisible. Les français seront de moins en moins à partir en vacances cet été, la crise étant aussi un énorme facteur.

Tweet n°3 : 20 ans d’antenne. Voilà, c’est fini. Taratata prend fin dans des conditions bien tristes. Le concert animé par Nagui s’arrête sur France 2 après deux dizaines de loyaux services. Cette affiche pour les groupes était primordiale pour répondre à des missions du service public. Après Chabada, France Télévisions arrête une nouvelle émission musicale. En espérant qu’il les remplace par des formats de qualité.

Tweet n°4 : Assez ridicule. OrelSan, le rappeur normand, écope d’une amende pour ses textes. Contrairement à de simples insultes que l’on peut voir chez des rappeurs basiques, Aurélien, de son vrai nom, est toujours à la recherche de la rime qui frappe. Jouant sur l’ironie et l’absurde, il écrit en utilisant des termes qui choquent pour dévoiler des problèmes sociaux. Une sorte de chanteur à l’humour noir. Une vision que certains n’ont pas comprise.

Tweet n°5 : L’UMP. Le parti s’apprête à faire voter ses membres pour savoir s’il faut revoter. Une sorte de « Inception » du vote rendant maboule les journalistes. Les comptages de voix sur Internet sont déjà contestés. Les prochaines élections s’annoncent tendus. Alors que le Parti Socialiste arrive à plutôt bien géré ses suffrages internes, l’UMP a encore quelques failles à combler. En leur souhaitant tout sauf le cataclysme CocoE.

Florian G.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s