Tagué: morandini

Charlie Hebdo : Que retient-on de la couverture médiatique des attentats ?

Après les attentats du début du mois de janvier, l'heure est au bilan pour les médias de l'audiovisuel

Après les attentats du début du mois de janvier, l’heure est au bilan pour les médias de l’audiovisuel

Durant l’attaque à Charlie Hebdo et les malheureux évènements qui l’ont suivie, les médias audiovisuels ont fait face à une situation inédite. De lourds moyens techniques ont été mis en œuvre pour suivre l’affaire. Quel bilan peut-on en tirer ?

La surprise, puis la réaction. La triste nouvelle apprise, l’ensemble des médias, notamment audiovisuels mais aussi web, a chamboulé leur programme déployant une édition spéciale : direct avec journalistes sur le terrain, analyse par des experts, etc. Les réseaux sociaux, les institutions et les journalistes eux-mêmes ont critiqué certaines manœuvres des médias pour avoir des exclusivités et les meilleurs images, parfois au dépend du bon déroulement des opérations de la police et des gendarmes. Que faut-il retenir, quelles erreurs ont été faites ?

Danger du sur-plus d’information

Rumeurs ou intox, durant trois jours une pluie d’information est tombée à la télévision et sur les réseaux sociaux. Les médias devaient faire preuve de recul avec les données des actions lors des opérations à Dammartin-sur-Goëlle et à Porte de Vincennes.

L’annonce de France 2 de la présence de Lilian Lepère,  salarié de l’imprimerie où étaient cachés les frères Kouachi, aurait pu le mettre en péril. Une information récupérée par la Deux à la suite d’une interview de la sœur du « présumé otage ». « On ne peut pas dire que nous avons mis en danger le frère de cette personne », affirme au Monde, Thierry Thuillier, directeur de l’information de France Télévisions, « à partir du moment où on comprend que la sœur est sans nouvelle de son frère et qu’elle dit cesser de l’appeler pour éviter de le compromettre s’il est caché, on change l’angle de la conversation à l’antenne ».

Autre cas sur BFM TV, à la fin de l’assaut à Porte de Vincennes, la femme de l’un des otages dénonce la diffusion de la chaine d’information continue de la présence d’otages cachés dans une chambre froide du supermarché. Hervé Béroud, directeur de la rédaction de BFM TV, a tenu expliqué qu’ils n’ont jamais mentionné leur existence dans un bandeau. Seul, le journaliste Dominique Rizet, en plateau, a évoqué une fois la présence d’une femme cachée, se justifiant l’avoir dit avec l’accord d’un contact au Raid. Certains sites web comme l’Express.fr ont regretté avoir donné trop information et ont fait leur mea culpa : « Nous sommes censés, nous apprend-on dans les écoles, ne diffuser une information que si elle a été vérifiée à deux sources différentes et fiables. On l’oublie trop souvent, au gré des circonstances, des urgences, des fausses certitudes ou des nécessités – et quand je dis on, je monte dans la barque avec L’Express. On tâchera de s’en souvenir. »

« Grand coup de chapeau aux journalistes »

Bien que de nombreuses erreurs aient été réalisées durant cette lourde semaine, il ne faut pas oublier les circonstances inédites pour les journalistes. L’information aurait pu être contre-productive, notamment avec les caméras avant les assauts, qui auraient pu aider les terroristes à suivre le déroulement des opérations. Mais ne négligeons pas le travail journalistique qui a aussi permis au public de suivre l’affaire et d’aider les forces de l’ordre. « Il y a probablement eu quelques erreurs ici ou là, mais quel travail. Grand coup de chapeau ! » félicite Mémona Hintermann, membre du CSA au micro de Jean-Marc Morandini sur Europe 1, « le zéro défaut n’existe pas ».

Quand un évènement d’une telle ampleur débarque dans les rédactions, le réflexe n’a pas été que la course à l’information. Une majorité de médias a d’abord essayé d’avoir un décryptage clair de l’incident, avant de prendre des mesures efficaces pour couvrir les évènements correctement. « Nous avions les moyens d’adopter une approche prudente. On a un service police-justice composé de cinq personnes qui, jour et nuit, est là pour valider l’information donnée sur nos antennes », raconte Laurent Guimier, directeur de France Info« l’idée n’est pas de fanfaronner en disant : « On n’a pas fait d’erreur » mais bien de se dire qu’on a tenu nos engagements éditoriaux même dans les moments de très fortes tensions ».

Une rencontre entre les dirigeants de l’audiovisuel

L’accalmie revenue, le CSA a réuni jeudi l’ensemble des médias afin de revenir sur le traitement médiatique des attentats à la télévision et la radio. Animée par Olivier Schrameck, président du gendarme de l’audiovisuel, près d’une quarantaine de responsables sont venus exposer leurs difficultés et les problématiques rencontrées. Objectif de cette journée : comprendre le cadrage de l’information sur ces évènements pour servir demain en pareilles circonstances.

Principale remarque faite : les relations avec les autorités publiques. Afin d’éviter des maladresses ou dérapages, Thierry Thuillier, Hervé Béroud et Céline Pigalle, directrice de la rédaction d’i<télé, ont réclamé « un interlocuteur permanent du côté des autorités ». Cette mesure empêcherait au moins de divulguer la présence ou non d’otages et de doser l’information en fonction des enquêtes et de l’opération. Même si les dirigeants des grandes chaînes et radios seront toujours dans la quête de l’exclusivité et de l’audience, principale mesure de revenu de ces rédactions. Pour rappel, BFM TV a enregistré son record historique le jour de l’attaque à Charlie Hebdo avec 13,3% de parts d’audience.

Florian Guadalupe

Télévision : Ce qui vous attend en 2014

RgieHDM6cyrilbruneauM61

L’année 2013 a été forte en émotions et événements. Que nous prépare la télévision pour 2014 ? Certaines choses ne bougent pas, mais d’autres vont venir bousculer ce petit monde !

 

Du talent en veux-tu en voilà !

Parce que la télé, c’est énormément de talents. Le petit écran nous repropose encore les mêmes recettes qui fonctionnent. D’un autre côté, le public adore voir des jeunes chanter, des papis danser et des contorsionnistes cracher du feu. Même si la dernière est un peu exagérée, il n’est pas moins que 2014 nous promet du spectacle en prime-time.
Dans la continuité de la fin 2013, la Nouvelle Star sur D8 cartonne toujours autant. Aux commandes de Cyril Hanouna, la deuxième saison démarre sur les chapeaux de roues avec plus d’un million de téléspectateurs chaque semaine. Mais à la chanson, TF1 reste le maître ! Dès Janvier, on peut retrouver le show The Voice. La troisième saison voit un petit nouveau, après l’éjection du pauvre Louis Bertignac, Mika ! Il épaulera ainsi Jenifer, Garou et Florent Pagny à la recherche de la nouvelle voix ! La Une ne s’arrête pas là : le retour de The Best se concrétise à 99% avec l’élégante Estelle Denis. L’ennemi M6 ne se relâchera pas non plus : Incroyable Talent déjà signé, cherche déjà son casting 2014 ! Toujours sur la même chaîne, les prochains cuistots de TopChef seront dévoilés le 20 janvier ! Pour pimenter cette cinquième saison,  en plus des candidats anonymes, une dizaine d’anciens participants s’invitent à la fête, dont Pierre Augé, le malheureux finaliste de 2013.

De la téléréalité : à l’excès ?

Dix ans que ça dure, la belle aventure. Alors qu’Enora et Christophe Carrière de « Touche pas à mon poste » vont continuer de cracher dessus, tel Serge le lama, la téléréalité a passé un bon réveillon et compte bien retourner 2014.
Pour les émissions de rencontres, L’amour est dans le pré, programme le plus fort de M6, proposera ses nouveaux candidats le 6 Janvier. Des prétendants bucoliques au starting block pour combler le cœur d’une demoiselle ! Si vous n’êtes pas trop prairie, tester l’amour avec maman ! En effet, Qui veut épouser mon fils sera au rendez-vous sur TF1. Le casting bouclé, Elsa Fayer ressort de l’obscurité pour l’animation. Pour les plus téméraires, la Une remet L’amour est aveugle à l’actualité. Alors qu’Angela Llorente, directrice de la téléréalité de la première chaîne, annonce en 2012 son arrêt, le site Toutelatele.com évoque son grand retour. Nouveauté, Arnaud Lemaire ne fera que la voix off. Fini les lancements sans âme et âpres.  Toujours sur la même chaîne, Estelle Denis va remiser sur Splash. Toutefois, les ploufs dans l’eau sont prévus q’en fin d’année. Plongeons encore plus bas, NRJ12 prépare son casting pour Les Anges de la téléréalité 6. On retrouvera la gagnante de Secret Story 7, Anaïs et sa « foufouna » Eddy.  Et comme d’habitude, la sulfureuse Amélie Neten est évidemment de la partie pour un voyage en Australie ! Concernant Secret Story et Les Ch’tis, c’est quasi déjà fait. W9 a déjà envoyé Les Marseillais au Brésil, une nouvelle saison qui promet d’être caliente ! Pour les jeux d’aventures, Pekin Express devrait repartir vers une destination encore inconnue. Mais « l’originalité » de la version 2014 sera que les duos seront des mix d’anciens et de nouveaux. A propos de Koh-Lanta, c’est sûr et certain ! Un « All Stars » est prévu pour réunir un maximum de sensations !

Les temps forts de 2014

2014, c’est aussi du neuf, du surprenant et de la confirmation. On attend certains au tournant. En temps de crise, les chaînes n’ont pas l’humour d’enchaîner les échecs. Une nouveauté doit être rentable sinon c’est le siège éjectable ! Morandini et Aram sauront vous l’expliquer.
Cyril Hanouna se trouve être LA personnalité médiatique de 2013. Avec Touche Pas a Mon Poste, Nouvelle Star et les primes exceptionnelles, le tunisien hausse les audiences de la Huit. 2014 est l’année de la confirmation pour l’animateur au toucher d’or ! Autre grosse attente de cette nouvelle année : Laurent Ruquier. Avec L’emission pour tous sur France2 en access-primetime, l’Audimat a intérêt à être au rendez-vous ! Toute la bande est au rendez-vous de Christine Bravo à Steevy Boulay sans oublier l’inimitable Pierre Benichou. M6 va proposer un télé-crochet hors du commun : Rising Star. Tiré du format israélien qui a réalisé plus de 50% de parts de marché, ce nouveau show consiste à ce qu’un candidat chante et convainc les téléspectateurs et du jury à plus de 70% ! Enfermé dans une sorte de cube, si l’avis est favorable, le participant se libère et découvre le public face à lui. Autre grosse attente : le nouveau talk de W9 pour concurrencer « TPMP », Courbet, Le Grand Journal et C A Vous. Alex Goude ou Jérémy Michalak sont pressentis à la présentation de ce programme ! Niveau sport, c’est sur BeInSport que ça se passe. D’un tournoi de tennis par-là, un tournoi de basket par-ci, la chaîne du sport promet du spectacle. Ils sont proche d’empocher les droits du championnat français de rugby et s’aligne pour avoir les droits de la coupe du monde 2014.

Il y en aura pour tous les publics cette année ! Du bon comme du mauvais, du frais comme de l’ancien. On veut du feu, de l’éclatant, du spectaculaire. On souhaite de la télé ! Je vous souhaite une bonne année 2014 et pleins de bonheur!

Florian Guadalupe.

Préface d’un journaliste savant mythomane : « Cyril Hanouna est le meilleur animateur de sa génération »

Jannesophielapixjournaliste1

Ca y est ! Finies toutes les rumeurs, nous connaissons la personne qui va reprendre le sceptre de C A Vous : c’est la princesse Anne-Sophie De Lapix, comtesse de TF1 et duchesse du Dimanche+. Celle qui avait l’habitude de passer ses dimanches avec Borloo à parler crise sociale, passera ses soirées à prendre l’apéro, discuter et papoter. Pour son pilote-test, après seulement 3 tequilas sunrise, la petite Anne-Sophie aurait déjà passé plus de temps dans les chiottes qu’à table. Etait-ce pour éviter de parler sex-spiritualité avec André Manoukian, l’invité du jour?.  La nouvelle animatrice se ravit de la nouvelle : « c’est pas Morandini qui m’aurait piqué la place, je ne reçois pas Nabilla ».

JeanMarcMorandiniLaurentFontaineCyrilHanouna1

Outré, « JMM » -comme on l’appelle dans son millieu – aurait rétorqué avec tact et poésie « Mais quelle tapin ! ». On le croyait pourtant gentleman et apaisé après avoir annoncé que « Cyril Hanouna était le meilleur animateur de sa génération ». Une attention qui est certainement très sincère envers le présentateur de D8. D’autant plus que Jean-Marc lui aurait offert des fleurs – des roses même- afin s’excuser : « Cyril, c’est un ami .Ces fleurs, je sais qu’il en a besoin, c’est son business ! ». Il ajoute qu’« à Montmartre, ses frères ne veulent plus partager et il se retrouve à devoir animer une émission pour joindre les deux bouts ». Morandini , avant d’avoir une dentition plus blanche que celle de Kristen Stewart, a avant tout un grand cœur.

5048891

Lundi, François Hollande aurait été chez Jean-Jacques Bourdin à RMC, et non pas dans sa maison de campagne dans le Gard. Il aurait pu y aller après, mais on s’éloigne du sujet. Surtout que dans le Gard, il fait assez beau et c’est une bonne idée de vacances pour un président. Bref, il revenait sur cette journée de solidarité : « Monsieur le Président, la France est solidaire aujourd’hui, elle travaille mais n’est pas rémunérée. Où va cet argent ? ». Avec un air bedonnant, il rétorque avec sourire « dans ma poche ! ». Il laisse un grand froid sur le plateau, dans la station et sur toute la capitale qui ne dépasse pas les 10°C en ce mois de mai 2013. « Je rigole, l’humour c’est ma première qualité. La cotisation va pour les vieux et les handicapés, pour ceux qui ne travaillent pas et qui ont une rente ! Un peu comme moi ! ». Bourdin mal à l’aise propose de prendre une photo pour son twitter pour détendre l’atmosphère « Souriez, vous êtes twitté ».

89870p10602931

Mardi, Touche Pas à mon Poste, Vous êtes en direct, Le Parisien, Le Nouvel Obs, RTL, France2 et Entrevue avaient l’info exclusive que Julien Courbet irait sur TMC pour un talk-show en access prime-time. Il se serait expliqué dans une conférence de presse : « Je pense qu’une émission sur la consommation peut être intéressante en tant de crise. Montrer aux français tout ce qu’ils ne peuvent pas acheter surfe sur le succès des Miss France qui montrent aux françaises ce qu’elles ne seront jamais ». Un journaliste de Médiapart se lève et interroge le zorro du paf « Qu’y-a-t-il de nouveau par rapport aux autres talk-shows, Monsieur Courbet?». L’animateur aux lunettes répond « Je vous le dis droit dans les yeux, ceci est une réelle innovation ! Chez Hanouna, il y a 4 chroniqueurs d’un côté et 3 de l’autre, tout comme chez Morandini. Là où je suis malin, je mets 3 chroniqueurs de chaque côté ». La moitié des journalistes ne comprend pas où il veut en venir, l’autre est sur son smartphone. Moi-même, j’éteins la télévision. N’est pas journaliste qui veut, mais mytho si je veux !

Le Grand Direct des Médias: Quand Morandini laisse la place à l’info !

Europe1BandeauJeanMarcMorandini1

Depuis août 2007, Europe 1 diffuse son émission sur les médias. Un programme porté par Jean-Marc Morandini et ses chroniqueurs. A sa création, le format se composait de deux parties distinctes : l’une à onze heures sur la télévision et l’autre à midi sur les informations. Au fur et à mesure, sa place s’est réduite et  à la rentrée 2012, Le Grand Direct des Médias s’installe sur la case neuf-dix heures. Production de qualité, analyse bien fondé, et bonne humeur.

Capital symbolique de Morandini

Il est vrai que le Jean-Marc dispose d’une image à la télévision de racoleur, de créateur de buzz et de producteur d’informations inutiles et ridicules. Ses émissions se basent sur le sensationnalisme et l’effet feu d’artifice. D’ailleurs, Vous Êtes En Direct navigue mieux depuis que l’homme aux dents over-brossées  présente le Débrief des Anges. Ne confondons pas l’homme de télévision et l’homme de radio ! Fini les déguisements et autres techniques de ramdam, sur les ondes, Morandini s’assume professionnel et dispose d’une très grande crédibilité. L’émission est leader des programmes médias toutes radios confondues. Les acteurs du monde de la télévision n’ont pas peur d’aller sur le plateau où toutes les vérités sont dites. L’animateur-journaliste a d’ailleurs l’occasion de poser les bonnes questions sur des sujets bien plus d’actus que ce qu’il fait sur le petit écran. Et Europe1 a confiance en ce programme : avec plus de 1,5 millions d’auditeurs chaque jour, le public est au rendez-vous. D’ailleurs, elle se retrouve le 3ème podcast le plus rattrapé d’Europe1.

Quand l’info est bonne !

Ce qu’on apprécie à chaque fois que l’on allume sa radio, c’est de se dire que l’information sera de qualité avec une analyse légitime. De nombreux professionnels des médias viennent décrypter l’actualité pour nous éclairer sur certains points sombres. Des témoignages de membres du CSA, de journalistes de presses de télévision et de producteurs approuvent ou démentent des informations. Les animateurs ou les candidats de jeux télés viennent aussi pour raconter leur expérience et discuter de leur futur. Et la parole est aussi donnée aux auditeurs, chaque jour, cinq minutes est consacré à l’opinion publique dans une libre antenne. Seul bémol, les conflits d’intérêts qu’a Jean-marc Morandini avec Cyril Hanouna, animateur de Touche Pas A Mon Poste, émission de télévision sur les médias. Ce point négatif n’est pas à l’honneur de l’excellent travail du journaliste chaque matin. Surtout que dans la bande de D8 se trouve un certain Thierry Moreau, qui avait pris la relève du  Grand Direct des Médias lors de l’été 2011.

Un tremplin pour les jeunes talents

Très critiqué, Morandini a au moins la générosité de vouloir donner du neuf sur la PAF. Beaucoup de jeunes journalistes motivés ont exercé à ses côtés avant de pouvoir décoller vers d’autres horizons. Il n’est pas non plus prêt à enterrer les vieux dinosaures, au contraire, il créait une vraie symbiose entre la nouvelle génération et celle qui est né avec la télévision. Un petit faible pour la comédie, de nombreux humoristes ont pu s’entraîner dans Le Grand Direct des Médias : Willy Rovelli, Mathieu Madénian, Malik Bentalha, ou même les imitateurs actuels Marc-Antoine Lebret et Anaïs Petit. Dans les chroniqueurs, Bastien Millot, à 41 ans, examine toujours la communication avec son œil aiguisé. Romain Ambro est notre livreur d’audience chaque matin avec son analyse sur les pourquoi du comment des programmes d’hier. Le sympathique Thomas Joubert nous annonce son journal des médias, où il déclare toutes les nouveautés du petit écran. Epaulé de l’animatrice matinale Julie, Jean-Marc Morandini a su se créer une bande qui se rode avec le temps.

 

Le Grand Direct des Médias réunit, pour les fans de télévision, toutes les informations les plus cruciales du moment. Sympathique, drôle, simple, l’équipe du format d’Europe1 n’est pas prêt de disparaître. Et lorsque Jean-Marc n’est pas apte à assurer l’émission, c’est Thomas Joubert – encore lui, qui prend les manettes avec brio ! Retrouvez donc tous les matins sur Europe1 (104.7 en Ile-De-France) de 9h à 10h l’émission aux milles exclus médias.

Florian G.

« On n’demande qu’à en rire », ça continue ?

onndemandequaenrire4857979611

Après trois saisons sur France 2, l’émission humoristique est toujours à l’antenne pour le plaisir de  nos rictus ! Rires, pleures, stress, joie, le programme créé par Laurent Ruquier, aux airs de La Classe de Fabrice, est un mastodonte de puits de talents ! Un vivier de comiques qui pourraient bien se vider rapidement et emporter les audiences avec elle.

Des révélations

On n’demande qu’à en rire est bien plus qu’un simple programme, c’est le conclave de l’humour ! Dans ce temple céleste est naît de nombreuses perles qui ont su s’éclore aux yeux de centaines de téléspectateurs. De Oliver De Benoist avec son « Bonsoir…» à Arnaud Tsamère et son sketch mythique où légumes et fruits s’animent entre deux éclats rires, la production Barma est fière que le Moulin Rouge soit un tremplin pour les artistes de demain. De révélations en révélations, les vestiaires de ce domaine sacré a vu passer des stars montantes : Jérémy Ferrari, Florent Peyre, Nicole Ferroni… Et la troisième saison, un peu en-dessous des deux dernières, en termes de candidats et d’audience, à quand même fait connaître des rois de la scène comme Artus, Donel Jack’sman ou Ahmed Sylla. Et du côté de la présentation, Jérémy Michalak s’est découvert en superbe animateur maniant blagues et sérieux !

Une baisse de niveau

Toutefois, l’émission passe un hiver bien froid ! Les audiences baissent et tous les stratagèmes sont usés pour reconquérir un public qui s’est dirigé chez Hanouna ou Morandini : Guest-star et renouvellement du jury. Le ONDAR Show arrêté, d’anciens candidats de la première saison font leur grand retour. Avec une baisse de plusieurs centaines de téléspectateurs, France 2 veut que le produit phare de la case d’access prime-time soit relevé. D’autant plus que le prime-time de février n’a pas séduit du tout avec 2,8 millions de curieux, et qu’une autre soirée a été annulé par la chaîne à cause du faible niveau des sketchs présentés. Pas le top ! Heureusement, depuis l’arrivée de Jean-Marie Bigard dans le public, l’Audimat a repris de la force ! Mais, la chaîne va-t-elle prolonger une émission en dents de scie ?

Un après ONDAR

La saison 3 n’est pas assurée de continuer, et le ONDAR Show s’est stoppé. Y-a-t-il un après ? ODB s’y était déjà préparé et s’est fait remarquer par le patron Michel Drucker dans Vivement Dimanche. Les autres s’attellent déjà de finir leur tournée et de profiter de leur notoriété. Un projet énorme est lancé par Jérémy Ferrari, le comédien au costume aussi noir que son humour : un film ! Un long-métrage regroupant toute la bande du Moulin ROuge ! Aidé par Charles Hudon, Tsamère et Ferrari sont en pleine écriture. Et concernant la direction artistique, Philippe Lefebvre s’en chargerait ! Et l’émission, c’est fini ? FAUX ! Ruquier pourrait bien reprendre les manettes à la rentrée 2013, mais en modifiant les règles du jeu ! Il souhaite le remixer avec une sorte de « On va s’gêner ». Son petit plaisir de la radio qui génère un succès hors du commun sur Europe1. Un avenir qui promet encore de bonnes heures de gloussements sur le service public.

Rectification : Jérémy Ferrari précise sur page Facebook qu’il « écrit seul et (que) ce n’est pas un film qui va réunir toute la troupe de Ondar, seulement quelques personnes ».

Seconde rectification : Je me suis trompé lorsque j’ai expliqué qu’une autre soirée du ONDAR Show avait été annulé à cause des sketchs. La soirée n’a pas été tourné, elle avait bien été prévu, mais les audiences du programme avait fait désisté la chaîne. Au contraire, le show quotidien aura bien son retour aux grandes heures Mardi 23 Avril prochain à 20h50 sur France 2.

EDIT : Au regret pour certains, On N’Demanque Qu’à En Rire est clairement terminé pour la saison prochaine sur France 2. Peut-être qu’il sera repris sur France 4, mais cela semble peu réaliste. On connait déjà qui va reprendre la case de 18 heures. C’est Sofia Aram dans une sorte de talk show de bande décryptant l’actualité avec humour. Nous n’avons pas plus d’informations sur cette nouvelle émission en construction actuellement.

Florian G.